J’ai arrêté la pilule pour le stérilet.

Photographie personnelle

J’ai choisi de réaliser un article sur un sujet assez personnel mais qui me semblait primordial : la contraception féminine. Avant d’avoir ma nouvelle contraception, j’ai cherché pendant des heures sur le web des articles de femmes ayant passer le cap du stérilet. Je n’ai trouvé que des articles parlant des effets ressentis sur les premiers mois après la pose et jamais après six mois. Je me suis dit que j’aurai aimé en trouver pour moi, alors peut-être que celui-ci aidera certaines d’entre vous !

Pourquoi ai-je voulu arrêter la pilule ?

Après 7 ans sous pilule, j’ai commencé à avoir des effets secondaires vraiment dérangeants que je n’avais jamais eu avant : migraines insoutenables, mes humeurs changeaient sans cesse, ma libido pouvait disparaître pendant des semaines, soucis vaginaux et j’en passe..! J’ai donc pris RDV chez mon gynéco pour qui c’était absolument pas grave et qui m’a donc changé de pilule, le stérilet étant hors de questions pour lui me concernant (je n’ai pas d’enfants et je suis « trop jeune »). Bilan ? Deux semaines plus tard : des problèmes en masse et bien évidemment un gyné qui ne peut pas te prendre avant six mois. Cette galère qui m’a bien refroidie et je n’ai plus jamais mis un pied chez lui.

Mon médecin traitant, un essai chez un autre gyné, retour chez mon médecin traitant, bref j’ai enchaîné les RDV médicaux sans jamais trouvé LA pilule qui me convenait et le spécialiste qui ne me mettait pas mal à l’aise ou me laisser croire que j’étais trop jeune pour porter un stérilet (pour info j’ai 26 ans). Résultats des courses : j’étais déprimée, laissée à ma 5ème pilule sous essai et sans spécialiste pour m’aider et m’écouter.

Photographie UNSPLASH

J’étais fatiguée d’essayer des gyné sans les connaître et perdre six mois de mon temps… Puis en discutant avec une amie, j’ai poussé la porte de sa sage-femme, à 1h de route de chez moi (clairement j’étais prête à tout). Elle avait une grande confiance en elle et je me suis dit « pourquoi pas ! et si t’es à l’aise t’en trouveras peut-être une plus proche plus tard ».

Plus d’hormones

Lors ce premier RDV, le feeling s’est instauré direct ! J’étais bluffée. Elle écoutait, me rassurait et j’ai enfin pu trouver des réponses aux questions que je me posais. Le résultat de son bilan sur moi a été que mon corps ne supportait peut-être plus les hormones et qu’il était temps de passer à autre chose. J’étais prête, j’avais fait tellement de recherches sur ça que j’étais prête à tenter l’expérience du stérilet en cuivre.

Lors du second RDV, j’avais pris quelques anti-douleurs et c’était parti. La pose a été assez douloureuse me concernant. Je suis de nature anxieuse et mon corps était assez contracté ce qui n’aide pas pour une pause sans douleurs. Mais la pose étant très rapide, ma douleur était partie plus vite que je ne pensais. Elle n’est revenue que dans la voiture pour le retour et j’étais bien contente d’être passagère !

Chez moi, les heures suivantes ont été très longues, j’ai eu de fortes douleurs pendant trois jours et je suis restée allongée la plus part du temps. J’étais en vacances heureusement pour moi. Les douleurs ont ensuite diminuées et lors de ma visite de contrôle un mois après tout allait bien, elle a seulement coupé les fils plus courts que prévu afin qu’ils ne dépassent pas.

Là encore, c’est mon expérience à moi. Chaque cas est différent. J’ai une amie qui a eu la pose quelques semaines avant moi et tout s’est déroulé sans douleurs. Je partage uniquement mon expérience.

Photographie personnelle

Point sur les effets post-stérilet

  • 2 mois plus tard : Mes règles avaient la même durée (5 jours), mais les douleurs pendant étaient légèrement plus fortes. J’avais déjà un cycle douloureux donc j’étais habituée. En revanche, mes cheveux sont devenus très gras, ma peau a dit bonjour à des imperfections alors que je n’ai jamais eu d’acné. Côté libido et problèmes vaginaux, je me sentais déjà beaucoup mieux.
  • 5 mois : Mes règles ont du retard sur la prévision de mon application (Clue), mes douleurs et flux sont les mêmes. Ma libido en revanche est redevenue normale !
  • 8-9 mois plus tard : J’ai eu un gros pic de chute hormonale, probablement les derniers résidus qui devaient restés dans mon corps. J’ai eu des imperfections en masse (visage et dos). Mes règles avaient toujours du retard ou parfois de l’avance. En revanche, elles sont devenus plus douloureuses, plus abondantes et plus longues (8 jours). Concernant mes cheveux, ils étaient moins gras qu’au début.
  • 1 an après : tout est rentré dans l’ordre. Mes règles se sont stabilisées, elles durent 8 jours sans grand retard ou avance. Mon application m’aide beaucoup sur ce point. Ma libido est toujours stable et ma peau ne me cause plus autant de soucis. J’ai des imperfections plus importantes seulement juste avant et pendant mes règles.

Bilan

Après un an de changements, je peux vous dire une chose : je ne regrette en rien d’être passée au stérilet en cuivre. Alors oui je ne suis plus réglée comme une horloge, oui il est complexe à la pose selon les femmes, et les changements hormonaux sont parfois une longue aventure, mais au final je suis libérée des effets secondaires affreux de la pilule. Clairement, je me sens de nouveau moi-même !

Je suis curieuse d’avoir vos impressions sur le sujet. Peut-être avez-vous franchi ce cap du stérilet ou du changement de contraception ?

7 Comments

  1. Bonjour Fleurette,
    ton article est très intéressent. Je prend également la pilule depuis des années et je me retrouve migraineuse alors qu’avant, je n’avais rien. Est ce que depuis la pose de ton stérilet , tu as moins de migraine ? Pour moi, c’est vraiment ce qui me pose le plus de problème. Merci d’avance pour ta réponse,
    Bisous,
    Cindy

    1. Oui absolument ! Je n’ai plus aucune migraine et j’ai ressenti cela dès les premières semaines. Un vrai soulagement !

  2. Bonjour,
    Pour ma part j’ai pris la pilule pendant 8 ans, je n’ai jamais eu d’effet secondaire « juste » une peu très sensible, assez acnéique, pas vraiment de douleurs pendant mes règles.
    Suite à un désir d’enfant, je l’ai arrêté, j’ai eu mon cycle et je suis tombée enceinte de suite après !
    Après mon accouchement je n’ai pas voulu reprendre la pilule, j’ai posé un stérilet en cuivre (7med) j’ai accouché en mars, ma gynéco m’a posé le stérilet en mai (sans avoir eu mon retour de couche) je n’ai eu aucune douleur (du au fait de l’accouchement) et zéro saignement.
    Mon retour de couche est arrivé début juin, la de grosses douleurs au ventre, un flux très abondant qui a duré pendant 3 jours puis un flux plus « normal » pendant 4/5 jours. Le mois d’après je n’ai eu mes règles que 35 jours après le premier jour de mes dernières règles… Et cela se répétait tous les mois, flux très intense douleurs… cycles irréguliers qui durent entre 33 et 35 jours…
    Et puis l’envie d’un 2ème enfant, je retire mon stérilet je m’attends à tomber enceinte rapidement comme pour mon premier…
    1 moi passe, 2 mois, 3 mois, 4 mois, je commence à m’inquiéter et prends rdv avec ma gynéco… tout était normal mes cycles étant irréguliers l’ovulation ne tombait jamais pareil bref je suis tombée enceinte au bout de 5 mois après l’avoir retiré…
    Tout ça pour dire que le stérilet a permis à mon corps de retrouver ses droits, avec la pilule mes cycles étaient dictés, la mon corps fait « comme il veut » alors oui avec ces avantages (plus d’oubli, plus d’hormones…) et ses inconvénients (acnée toujours plus ou moins présente, douleurs pendant les règles, cycles irréguliers, corps étranger dans mon utérus…).
    Après mon accouchement je compte remettre un stérilet et ça sera ainsi jusqu’à temps que je puisse faire une ligature des trompes pour ne plus avoir de corps étranger en moi !

    1. Ouah ! Merci pour ton témoignage ! C’est vraiment intéressant de voir ce que font toutes ces choses sur notre corps. J’aimerai tant qu’il existe plus de contraceptions sans hormones..! Merci encore pour ton commentaire ! A bientôt !

  3. Bonjour,
    Pour moi, ça été 15 ans de pillule, sans problème, 10 ans avant vous ! peut être que les pillules étaient mieux … (j’ai 40 ans)
    À 30 ans nous avons décider d’avoir des enfants Et après mes grossesses, j’ai été sous pillule et je l’oubliai souvent … stress … alors j’ai décidé de poser un strérilet cuivre – Je voulais toujours avoir mes règles !
    La pose s’est passeée sans douleur – mais ensuite 3 jours de pure souffrance – j’avais l’impression que mon corps le rejetais, une impression d’avoir la grippe / bouffée de chaleur / fièvre / courbatures… et je n’avais jamais entendu parlé de douleur post-pose ! PARLONS-EN !!
    Tout est revenu dans l’ordre après 3 jours et du doliprane !
    Concernant mes cycles, ils sont très réguliers – Règles pendant 5-6 jours avec 1 journée très très très abondante. (ce que je ne connaissais pas avant)
    Pour info je suis passée au Culotte de règle – c’est super ! (j’ai pris la marque FEMPO)
    Merci. pour cet article. Ça pourra aider d’autres femmes.

    1. Merci de votre témoignage ! Oui on ne parle jamais de ces douleurs post pose du stérilet mais elles sont bien réelles ! J’ai fait le même choix que vous : culotte de règles FEMPO ! J’ai d’ailleurs un article sur le sujet s’il vous intéresse ainsi qu’un petit code promo si vous avez besoin !

      Belle journée !

  4. Bonjour!
    De mon côté je n’ai pas eu la chance de vivre une bonne expérience avec le stérilet, et j’ai donc rayé ce choix de ma liste de contraceptions possibles.
    Suite a une pose très douloureuse qui m’a fait faire un malaise (c’est vrai que je suis douillette… Mais aussi, on qualifie la douleur de la pose comme étant intense mais brève, et dans mon cas on ne peut pas vraiment dire que c’était bref!), j’ai eu de grosses douleurs dans les jours suivant la pose, auxquelles je ne m’attendais pas. Suite à ça, j’ai eu des problèmes au niveau sexuel : des douleurs a la fois pour Monsieur et pour moi. Un premier rdv de contrôle avec une gynéco, résultat : tout est normal. Au bout de quelques mois, ces douleurs ce sont encore aggravées (impossibilité d’avoir un rapport) et j’ai eu un rendez vous chez une gynéco, qui m’a annoncé que mon stérilet n’était pas resté en place et se logeait directement dans le col de mon utérus… Avec risques de dommages et d’infections, et de grossesse également. Elle me l’a bien sûr retiré et j’ai repris la pilule.
    Au final donc, ce petit bout de cuivre a été a l’origine de beaucoup de douleurs pendant environ 4 mois, et ce sans même faire son travail.
    Cependant, au niveau de mon cycle, c’était plutôt bien : règles plus douloureuses et un peu plus abondante, mais rien de bien gênant surtout puisqu’elles etaient toujours assez régulières. Pas de différence au niveau de mes cheveux ni de ma peau.
    Je suppose que le stérilet, c’est comme la pilule : on ne peut pas savoir si ça convient a notre corps avant de l’avoir essayé! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :